AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Legends of dark knight
nous vous invitons à venir voter sur les
TOP-SITES
n'hésitez pas à remonter ce sujet
pour apporter un peu de sang neuf et de nouveaux fous.

Partagez|

JOKER&SELKIS Ҩ « Oh Gosh.. who are you ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

◮ naissance : 05/03/2012
◮ meurtres commis : 46
◮ avatar : Barbara Palvin © Rose.
◮ statut : Célibataire.

MessageSujet: JOKER&SELKIS Ҩ « Oh Gosh.. who are you ? » Jeu 8 Mar - 10:34

JOKER&SELKIS Ҩ « Oh Gosh.. who are you ? »
Acrobate sur les toits. Acrobate joyeuse. Selkis se balade tranquillement, de ce pas félin qu'elle n'abandonne jamais, comme son sourire en coin. Costume extrêmement moulant, un côté noir, un côté argent, un décolleté généreux, une jupe en voile avec un scorpion d'or et un masque sur les yeux.. tenue en somme habituelle de la demoiselle lorsqu'elle quittait son rôle banal d'orpheline le jour pour devenir la joueuse criminelle la nuit. Elle enchaîne les sauts, défiant le vide, défiant la mort, s'agrippant aux premières accroches qu'elle trouve, effectuant quelques roues pour s'occuper, du moins jusqu'à ce que du bruit attire son attention. Alyenorin est encore perchée en hauteur quand son regard bleuté se pose sur un type en violet qui ne lui est pas inconnu.. Joker, avait dit Harley Quinn. Attention poussée, mémorisation visuelle. Il a un look délirant. Non, en réalité il est délirant, dans ses gestes, dans son rire, dans ce jeu qu'il semble jouer. De son perchoir, elle cherche à décrypter sa personnalité, ou tout du moins à comprendre la raison de ses actes. Si bien qu'elle ne réagit pas immédiatement quand l'alerte est donnée. « Merde. » Sursaut. La brune se redresse, glisse du toit, retombe de l'autre côté avec souplesse. « C'est malin ça, tiens ! » Le coté argent de sa tenue reflète les lumières alentours, supprimant son peu de discrétion.. habituellement, elle évitait tous les coins agités, préférant jouer dans des coins moins agités, préférant ne pas se faire connaître des autorités. C'était simple : ses actes étaient détournés vers d'autres coupables. Les baisers venimeux étaient des faits de Poison Ivy, une acrobate folle dans les airs ne pouvait être qu'Harley Quinn et une fine séductrice ne pouvait s'apparenter qu'à Catwoman.. non, décidément, Selkis ne risquait jamais rien, et voilà qu'elle commettait une foutue erreur, une toute petite erreur en essayant de percer les secrets du criminel dinguo le plus célèbre de Gotham. Soupir.. où aller ? Détour dans une ruelle. Saltos pour aller plus vite. Figures gracieuse d'une silhouette gracile. Foutus flics qui s'éclataient toujours à encercler les périmètres.

« Plus un geste ! » C'était à elle, qu'on s'adressait ? Elle se stoppe, retombe sur ses talons compensés pour faire demi tour et voir ce qu'il se passait derrière. « Hé mon chou, c'est pas moi que tu cherches, okay.. donc tu rebrousses chemin et tu vas pourrir l'existence d'un autre.. sinon je vais être obligée de t'envoyer mes bébés.. et je crains que tu n'apprécies pas. » Il ne bouge pas, son horrible joujou entre les doigts. Les armes à feu et Selkis, cela avait toujours fait deux. Long silence. Tir. Elle esquive de justesse et grimpe sur le balcon le plus proche pour plonger dans le vide, visant une rue un peu plus isolée, plus lointaine. Les perdre. Voilà ce qu'elle voulait. Après tout ils se rendraient vite compte que le Joker courrait non loin, et là, ils seraient satisfaits. Attraper le vrai méchant, le pied, non ? Depuis le temps qu'ils cherchaient à le renvoyer à Arkham, celui-là. Adrénaline. Enfin seule. « Bande d'abrutis. » Rire cristallin. Ca l'amuse terriblement, dans le fond.. c'est excitant. C'est nouveau. Elle aime, elle adore. Jupe époussetée d'un geste de la main, elle vérifie que la sacoche sombre accrochée à sa taille est toujours en place avant de reprendre son chemin, calmement, sans se douter que toute cette histoire ne fait que commencer. « C'est dommage, j'en aurais bien croqué un.. » Sourire en coin, à nouveau, sur ses lèvres peintes de rouge. Les prunelles claires scrutent l'obscurité.. que faire à présent ? Elle s'est perdue dans des ruelles désertes, rien d'amusant à cela.. le gratin de la société doit s'éclater à une soirée mondaine, et elle.. elle s'ennuie déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◮ naissance : 02/03/2012
◮ meurtres commis : 222
◮ avatar : Heath Ledger
◮ citation : « Why so serious ? »
◮ statut : Harley ? ... Maybe.

MessageSujet: Re: JOKER&SELKIS Ҩ « Oh Gosh.. who are you ? » Jeu 15 Mar - 23:56

- Où – est - mon – ar - gent ?!

Il articula de manière exagérée, comme on s’adresserait à quelqu’un de sourd ou encore un étranger ne connaissant pas la langue. Ses lèvres grossières parurent encore plus tordues lors de cette prononciation et le ton de sa voix était loin d’être amicale. En fait, Joker avait murmuré ses paroles à l’oreille de son captif. Un homme tout en sueur et en sang, ligoté à une chaise bancale au pied du criminel. Un dealeur bien arrogant qui depuis quelques semaines tardait à payer son ‘’permis de vente’’ dans le secteur du Joker. Mauvaise idée. Il avait déjà eu un délai pour rembourser ses dettes, mais voilà que le temps était écoulé. Le bluff avait assez duré. D’un geste paresseux, le Joker relâcha le bâillon de sur les lèvres du prisonnier. Peut-être avait-il enfin quelque chose à dire ? Le Joker recula et se mis face à sa proie. Il plongea son regard de dément dans celui du captif et pencha la tête sur le côté, un peu comme un rapace scrutant dangereusement sa proie. Une langue passa sur ses lèvres, accentuant la ressemblance avec le carnivore ailé.

- Alors ? Dépêche-toi de me le dire ! Vois-tu, je n’ai plus beaucoup de temps pour jouer avec toi…

En effet, voilà déjà que ce cher… - Il ramassa le portefeuille du dealer et trouva un permis de conduire.- … James avait disparu depuis 48 heures. Et qui sait, avec tout leur équipement sophistiqué pour trouver de l’ADN et tout le tralala, les flics pouvaient aussi bien débarquer d’ici quelques minutes. Il prit les billets qu’il découvrit dans le portefeuille de James et soupira ironiquement, ce n’était pas assez. Alors, il lança le portefeuille par-dessus son épaule négligemment, mais plaça l’argent dans la poche de son veston violet. Bien sûr, Joker voulait que la police arrive ici, cela lui enlèverait la tâche de se débarrasser du corps, un cadavre c’est toujours encombrant… En plus, celui-ci était particulièrement muet.

- Je me demande ce que vont découvrir les légistes quand ils t’auront trouvé ? Peut-être des côtes fracturées ? Des poumons percés ? ….hum… et pourquoi pas un grand sourire béat ?

Un couteau de chasse apparue dans les mains gantées du génie criminelle et ce dernier ne put s’empêcher de ricaner sinistrement. Il s’approcha du prisonnier et l’attrapa par les cheveux pour lui faire relever le visage. La lame froide atterrie dans le coin supérieur de la bouche de James, l’entaillant légèrement. Une goutte de sang perla, puis coula le long du menton du captif. Joker apprécia le vague éclat de surprise dans les yeux du dealer, mais en même temps, la victime ne semblait pas exprimer plus d’émotion. Ah. Joker lui avait probablement trop tapé dessus. Le pauvre petit James était sans doute épuisé, du moins, trop pour dire quoique ce soit maintenant…

- Oh non… On dirait que j’ai cassé mon jouet… dit le criminel en faisant une moue de gamin avant de rire avec cœur.

Il entendit des sirènes de police au loin et haussa les épaules. Bon, fini de jouer… La lame s’agita et se teinta de rouge. Voilà, James avait un magnifique sourire ! Dégoulinant et visqueux à souhait, bref, il n’avait jamais été aussi beau ! Malgré tout, le sang était si abondant qu’on ne devinait pas tout de suite qu’il s’agissait d’un sourire. Pour être sûr que le dealer était mort, Joker lui trancha la gorge également. Le sang gicla sur son veston violet ainsi que sur son visage blafard, mais il s’en souciait même plus. Essuyant son couteau sur la manche du mort, Joker se redressa et s’approcha de la fenêtre. Les sirènes se rapprochaient, mais pas encore de signe des fards rouges et bleus. Décidément, ils en mettent du temps… Le criminel sortie une arme à feu de sa ceinture et sans prendre le temps de bien viser, il tira sur le cadavre, espérant que le bruit de la détonation amènerait les flics à bon port. Puis, il prit la direction de la sortie de secours pour quitter cet immeuble au plus vite. Il descendit quatre à quatre l’escalier menant vers l’arrière du bâtiment et vit du coin de l’œil, les autos de patrouille s’arrêter devant le bâtiment duquel il venait de sortir. Joker éclata de rire, les poursuites l’amusaient tellement !

- Allez les poulets, venez me chercher !

Il ne courait pas, mais gambadait plutôt et souriait. Bah quoi ? Il fallait bien leur laisser une chance à ses emplumés mangeurs de beignes. Joker entendait des voix qui donnaient des ordres, mais il se rendit vite compte que personne ne lui courait après. Il jeta un regard derrière lui et, sur les toits des buildings, vit une silhouette aux reflets argentés… Tient, tient, la police se trompait de criminel ce soir ? Toujours aussi incompétent ceux-là… Mais la curiosité du Joker avait été piquée et le voilà rebroussant chemin, se laissant guider par les coups de feu. Il ressortit son arme au cas où.

Il déboucha enfin sur un labyrinthe de ruelles et, avec quelques détours, il réussit à éviter les flics, bien qu’il aurait bien aimé en flinguer un ou deux… Ne serai-ce que pour les punir de leurs erreurs. Soudain, il entendit une voix féminine et suivit ce son. Il chargea son arme. D’accord, cette femme n’avait peut-être pas vraiment de lien avec cette histoire, mais de son perchoir, elle avait peut-être entrevue quelque chose qu’elle n’était pas supposée voir … Il n’arrivait pas à se décider, devait-il la tuer dès qu’elle serait en vue ? Non, non, il valait mieux savoir à qui on avait affaire avant tout. Il remit l’arme dans sa poche, une main toujours sur la gâchette, histoire de pouvoir la sortir à n’importe quel moment. Puis, tournant le coin, il arriva tout près de la jeune femme et répondit à sa dernière phrase.

- Nous sommes deux alors, lui dit-il en ricanant.

Le joker garda ses distances et de son regard perçant, détailla l’inconnue dans les moindres détails. Une autre superhéroïne ? Hum peu probable. Elle ressemblait plutôt à… à Harley tient. Le même genre un peu déluré… Voilà qui commençait à être intéressant.

- Vous n’auriez pas un mouchoir ? Je me suis un peu salit…

Un coup de langue sur ses lèvres et il rit doucement. Bien entendu, il faisait référence au sang qui maculait encore ses vêtements, mais n’attendant pas de réponse, il lâche l’arme dans sa poche et fit mine de vouloir prendre le mouchoir qui dépassait de sa manche. Il était rouge.

- Laissez, je crois en avoir.

Mais lorsqu’il tira dessus, un vert apparut attaché au rouge, puis un jaune, un mauve, un rose, un bleu, un autre rouge, un orange, un vert pâle, un jaune citron, etc. Le joker éclata de rire. Les vieux gags étaient toujours les meilleurs. Rendue au bout de cette chaine, pendait un petit pistolet qu’il prit en main de façon très naturel et le pointa vers la jeune femme. Il fit la conversation comme si l’arme n’avait jamais été là...

- Au fait, il ne me semble pas vous avoir déjà vue dans le coin... vous êtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

JOKER&SELKIS Ҩ « Oh Gosh.. who are you ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGENDS OF DARK KNIGHT :: gotham city :: vieux gotham-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit