AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Legends of dark knight
nous vous invitons à venir voter sur les
TOP-SITES
n'hésitez pas à remonter ce sujet
pour apporter un peu de sang neuf et de nouveaux fous.

Partagez|

BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

◮ naissance : 01/06/2012
◮ meurtres commis : 3
◮ avatar : emily browning.
◮ statut : célibataire.

MessageSujet: BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door Ven 1 Juin - 16:05



sacha june-ineis svensson

“ profondément harassée, je me rendis compte à quel point ma propre compagnie m'ennuyait. J'avais déjà entendu tout ce que j'avais à dire. Je connaissais toutes mes histoires drôles, et je n'avais aucune envie de m'écouter.

you know i'm here

NOM Ҩ svensson. PRÉNOMS Ҩ sacha june-ineis. SURNOMS Ҩ Babydoll, attribué bien malgré elle par Harley Quinn et ses sbires. ÂGE Ҩ dix neuf ans. DATE DE NAISSANCE Ҩ dix huit mai 1993 LIEU DE NAISSANCE Ҩ gotham city, crest hill. CAPACITÉS Ҩ la plus grande force de Sacha réside en sa capacité d'analyse ; héritée probablement de son paternel, Sacha sait comprendre et se tirer des situations plus ou moins compliquées très rapidement. Elle est une redoutable adversaire au corps à corps, profitant de sa petite et frêle stature pour se mouvoir aisément armée de son katana. Elle reste silencieuse, agile et indétectable la nuit après avoir enfilé son costume d'écolière. STATUT CIVILҨ célibataire. ACTIVITÉ(S) Ҩ ses parents étant décédés dans des circonstances obscures, Sacha vit actuellement de leur héritage conséquent. Elle cherche à reprendre des études de médecine et poursuivre son ancien rêve de faire un jour partie de la recherche. Cependant et pour occuper ses journées, elle a prit un travail de secrétaire dans une boîte de communication et d'évènementiel. CARACTÈRE Ҩ secrète ; précise ; rancunière ; loyale ; solitaire ; intelligente ; naïve ; juste ; têtue ; déterminée ; curieuse ; fragile ; blessée ; agile ; éloquente ; froide ; cynique ; sérieuse ; . SECRET(S)Ҩ nouvelle riche le jour, Sacha devient Babydoll la nuit armée de son redoutable katana. SIGNE(S) PARTICULIER(S)Ҩ une brûlure de cigarette au dessus du cœur ; une cicatrice “J” comme Joker sur l'omoplate gauche. GROUPE Ҩ BEAUTIFUL HUMANS > UNDER THE MASK.
if we exchanged the roles.

issue d'une famille suédoise très riche ◦ fille unique ◦ n'a jamais bu une goutte d'alcool, ni touché une cigarette ou à la drogue ◦ sportive, elle a prit l'habitude d'effectuer des joggings quotidien ◦ elle déteste tomber amoureuse ou flirter ◦ durant sa scolarité, il fut prouvé qu'elle était surdouée - notamment en mathématiques et en sciences ◦ elle est une enfant très gâtée à défaut d'être heureuse ◦ à ses treize ans, ses parents la fiancent au fils d'un riche entrepreneur. Ils sont destinés au mariage à leurs dix huit ans ◦ lors d'une rencontre avec son fiancé, à leurs quatorze ans, Sacha fugue de chez elle et atterrit à Est-End. Elle est recueillie par Harley Quinn ◦ elle apprend le maniement du katana durant quatre ans ◦ elle adore les Beatles, la littérature shakespearienne, sa période historique préférée est la Renaissance ◦ elle ne possède pas de portable ou d'ordinateur ◦ elle parle couramment l'allemand et un peu de français ◦ elle prend grand soin de sa tenue de justicier ◦ son film préféré est alien, de Ridley Scott ◦ elle est très gourmande malgré ses efforts pour le dissimuler.
you give love a bad name

PSEUDO/PRENOM Ҩ écrire ici CONNEXION Ҩ écrire ici OU AS-DÉCOUVERT LE FORUM Ҩ écrire ici. CODE DU RÈGLEMENT Ҩ écrire ici. UNE SUGGESTION ? UN AVIS ?Ҩ écrire ici. UN DERNIER MOT Ҩ écrire ici.
Code:
[size=11][b]EMILY BROWNING[/b] ☞ [i]sacha j-i. svensson[/i][/size]


Dernière édition par Sacha J-I. Svensson le Sam 9 Juin - 5:31, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◮ naissance : 01/06/2012
◮ meurtres commis : 3
◮ avatar : emily browning.
◮ statut : célibataire.

MessageSujet: Re: BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door Ven 1 Juin - 16:05

the story of my life.
Le vent s'insinuait dans ses vêtements. Violent, faisant courber les arbres et s'envoler le sable. Le soleil ne chauffait pas cet après-midi là malgré le fait qu'il était haut dans le ciel. Elle se demandait ce qu'elle faisait ici. La plage était déserte et le silence n'était troublé que par le bruit des vagues. Sacha errait tel un fantôme ignorant les grains de sables qui se fichaient à l'occasion dans ses yeux et brûlait ses jambes nues. Mieux valait être sur cette plage que n'importe où ailleurs. Le silence lui permettait de réfléchir de se rappeler ce qu'elle avait bien pu faire pour mériter une chose pareille.
Elle ne se souvenait pas avoir été quelqu'un de mauvais. Ses parents ne s'étaient jamais souciée d'elle. Elle n'avait fait que travailler sans relâche pour attirer un tant soit peu leur attention... mais rien. Seulement aujourd'hui, elle se rendit compte que ses efforts avaient été vains.

~~~~~~~~

« Mais on dirait que t'es perdue ma jolie. » « Tu veux qu'on t'aide à retrouver le chemin de ton quartier d'aristos ? » L'enfant se retourna, séchant tant bien que mal les larmes qui s'écoulaient de ses yeux. La peur l'étreignait, grandissant au fur et à mesure qu'elle avançait dans l'Est-End. Elle devait être probablement au nord du quartier démesuré, bien loin donc de sa propre habitation. Les innombrables recommandations de ses parents lui revinrent en mémoire tels de violentes gifles portées à même son visage. Elle n'avait pas écouté, comme à sa fâcheuse habitude. Elle n'écoutait pas les blonds écervelés, c'était une évidence qui lui avait joué de bien vilains tours. Elle eut un hoquet de surprise lorsque les deux voix graves et gutturales s'élevèrent dans son dos. Son cœur manqua un battement mais elle se retourna tout de même. Elle préféra ne rien dire, ne rien faire, pas même relever la tête pour observer les visages de ses interlocuteurs. Dans l'Est-End, mieux valait dévisager le sol. Elle remarqua qu'ils n'étaient pas seulement deux. Quatre, peut être même plus. Seulement huit jambes s'activaient autour d'elle. Ils l'encerclaient. La ruelle était plutôt grande et la nuit n'était pas encore tout à fait tombée sur Gotham. « C'est pas vraiment un lieu pour les gamines ici, tu sais ? Aller, sois pas timide, relève la tête que l'on voit au moins ton visage. » Sacha n'obtempéra pas. Elle se borna à fixer les pavés. L'inconnu s'approchait de plus en plus d'elle. Les autres restèrent en retrait et bientôt, il arriva à sa hauteur. Il portait un pantalon de toile marron déchiré et maculé de boue et ce qui ressemblait à du sang à peine séché.
Elle serra les dents et les poings et réprima une moue dégoutée lorsque les doigts de l'inconnu se saisir de son menton. Elle eut un sanglot. « Ben alors, faut pas pleurer ma mignonne. On va être gentils avec toi. » Les doigts glissèrent jusqu'à sa nuque, caressant ses cheveux indomptés, glissant jusqu'à ses épaules, ses bras jusqu'à saisir ses frêles poignets. « Juste s'amuser. »
Elle tenta de se dégager mais il la retint. Il éclata de rire. Ses efforts étaient en effet futiles. Elle n'était qu'une adolescente de quatorze, fatiguée par sa course folle à travers Gotham pour échapper à ses parents ; lui avait dépassé la trentaine, et devait sans doute s'adonner à des crimes répugnants.

~~~~~~~~

Sacha observait Harley du coin de l'œil. Elle était affalée sur le canapé dans le coin de la pièce et regardait les deux sbires de Joker se voir passer un savon. Ils avaient raté Batman. De peu d'après leur dires mais Sacha savait pertinemment qu'ils mentaient toujours, juste pour avoir un sursis à leurs misérables existences. Ils se prenaient une raclée et ce en quelques secondes, sans qu'ils puissent rien y faire. Ils se réveillaient quatre à cinq heures plus tard, comme au lendemain d'une cuite et se dirigeait la tête basse ici même. Harley se lamentait alors de leur incompétence, sortait les mêmes arguments chaque fois qu'un de ces incapables venait humblement lui présenter ses excuses les plus sincères. Pas de bol. Le 45mm d'Harley traînait pas loin. Lorsque c'était le cas, les idiots faisaient pas long feu. « Mr J. va être tellement déçu... Disparaissez ! » rugit-elle avant de se tourner vers Sacha. Elle les avait épargnés. Sacha haussa un sourcil surprit. Ça n'était pas dans les habitudes d'Harley d'épargner ces crétins. Quelque chose se tramait. Quelque chose de pas beau et le Joker ferait probablement tout pour éliminer Sacha en la plaçant en ligne de mire. La jeune fille interrogea Harley du regard. Mais cette dernière avait déjà détourné son attention. Elle trafiquait de nouveau l'arme qu'elle avait lâchée sur le sol dès que ses sbires étaient entrés. Telle une gamine découvrant ses cadeaux de Noël, elle pressait certains boutons, plaçait des pièces, en ficelait d'autres. Sans porter aucun intérêt pour Sacha qui l'observait.

~~~~~~~~


Dernière édition par Sacha J-I. Svensson le Sam 16 Juin - 9:48, édité 42 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◮ naissance : 01/06/2012
◮ meurtres commis : 3
◮ avatar : emily browning.
◮ statut : célibataire.

MessageSujet: Re: BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door Ven 1 Juin - 16:06

the story of my life.
Elle ne prit pas la peine d'ouvrir les yeux. Avant cela, elle voulait prendre pleinement conscience de son corps. La douleur qui l'étreignait, d'où elle provenait, dans quelle position inconfortable elle se trouvait... Chaise de bois, pieds et poins liés, buste en avant. Jambe gauche cassée, poignet droit cassé, blessure superficielle à la tempe droite, entaille profonde au bras gauche, coupure à la lèvre inférieure droite, omoplate elle aussi entaillée, épaule droit déboité. Jean lambrissé, Veste arrachée pendant mollement au coude droit, t-shirt intact, pieds nus.
Finalement, elle ouvrit les yeux. Elle fixait le carrelage rougi par son propre sang. Il était tant maculé de crasse qu'elle ne pouvait en discerner la couleur. Pourtant, un puissant éclairage semblait l'entourer. Elle, uniquement elle. Elle ne releva pas la tête. Elle savait pertinemment qui se trouvait devant elle. Un sourire rouge, une veste violette, cette même figure qui l'indifférait quatre ans plus tôt. Elle songea à quel stratagème elle pourrait bien mettre en place pour se tirer d'ici. Elle pensa à Harley. Était-elle là, à regarder ? À se délecter de la vision de sa pseudo-protégée ensanglantée ? Elle se demanda s'il était pertinent de continuer à fréquenter le Joker et sa clique, si un jour, il ne finirait pas par la tuer.
Elle fouilla sa mémoire. Comment s'était-elle retrouvée ici ? La veille, Est-End, ruelle nord, minuit à peine. Elle était seule quand elle avait été accostée. Une batte de baseball. Dans la surprise, elle ne peut se défendre. Coup à la tête, elle tombe à genoux. Ne se relève pas. C'était donc ça. Un bon vieux sbire et le Joker achevait. Qu'avait-il fait pendant qu'elle était inconsciente ? Son sang battait à ses tempes. Il l'avait droguée pour qu'elle ne se réveille pas. Il l'avait frappée visiblement, tailladé le bras et sûrement traînée par terre. Mais ça n'était pas suffisant. Il manquait les cris. Parce que les cris, c'est drôle.
Le goût du sang dans sa bouche lui fit comprendre qu'il n'en avait pas terminé. Il était là, tapi dans l'ombre de la pièce, attendant qu'elle se réveille. Probablement le savait-il déjà mais elle devait se manifester, apporter une preuve. Elle attendit. Allait-il se résigner ? Insupporter par son impatience légendaire ? Elle sentit une larme rouler sur sa joue. La douleur et non la peur. Oh que non, elle n'avait pas peur. S'il lui fallait mourir, elle se jurerait de ne pas hurler, de ne pas supplier le macabre personnage. La gorge sèche, et les yeux embués, elle releva la tête. Elle ne le vit pas. La lumière qui décrivait un cercle autour d'elle lui cachait le reste de la pièce. Elle ne voyait pas les murs, ne pouvant ainsi pas deviner la surface de la pièce, ni où se cachait le Joker. Elle déglutit péniblement et scruta la pénombre. « On dirait que la poupée est réveillée... » Immédiatement, elle tenta de le voir, de le regarder dans les yeux avant de mourir. Mais il était toujours caché. Probablement assit à l'observer d'un regard pervers. La voix s'élever de derrière elle, mais la douleur qui s'éleva de son épaule l'empêcha de se tortiller dans sa direction.
Poupée. C'était ainsi qu'il la surnommait passant parfois au Bébé ou l'appelant La Mioche devant ses sbires et loin d'Harley. Étrangement, lui d'habitude sans scrupules n'osait s'en prendre à la gamine près de l'arlequin. Lui qui se fichait des apparences, lui qui exprimait ses envies à toute heure du jour et de la nuit n'osait pas la toucher. En quatre ans, Sacha n'avait cesser de coller sa protectrice, uniquement pour que le monstre lui fiche la paix. Harley était loin. Sacha était seule. Elle cracha le sang qui lui montait à la bouche. Il alla s'écraser sur le carrelage poussiéreux en un répugnant splash. Le Joker eut un rire et elle ne put réprimer un frisson d'angoisse. Elle transpirait à grosse goutte et la sueur s'insinuait près de ses blessures. Elle fut prise de toux et du sang s'échappa de nouveau de ses lèvres. Un bruit de chaise, des pas sur le carrelage. Il s'avança dans la lumière, imposant, vêtu de violet, son sourire et ses yeux braqués sur elle. Elle le regarda, crachant sur le sol tandis que des larmes de douleur roulaient sur son doux visage. « Petite poupée a mal ? Quel dommage... Petite poupée pleure ? Oh non... » fit-il en pouffant. Il s'approchait d'elle calmement, tout en décrivant des cercles autour du siège qui la retenait. Elle n'osait plus le regarder. Elle rebaissa la tête et ses cheveux poisseux collèrent à son visage. Eux aussi étaient maculés de sang, preuve concrète qu'elle avait reçu de sérieux coups à la tête. Il éclata de rire à son oreille et ses grandes mains squelettiques se saisirent de sa crinière brune. « Oh non que tu ne vas pas dormir poupée. J'en ai pas terminé avec toi. » Il tira sa tête en arrière la forçant à s'adosser malgré les entailles qui lambrissaient son dos. Ses grands yeux plongèrent dans les siens. Ils riaient, tout comme le sourire rouge qui s'étendait sur son visage blanc. « Il semblerait que ta chère protectrice, ma tendre Harley ne soit pas là pour te sauver la mise, poupée. Oh que non ! Pour notre plus grand plaisir, je l'ai envoyée en mission spéciale - une mission contre les chauve-souris. » Lorsqu'il tira violemment sur ses cheveux, elle ne put retenir un gémissement de douleur. Il se saisit du dossier de la chaise, manquant de la faire tomber au sol mais ses puissants bras la retinrent. Leurs visages désormais à quelques centimètres, Sacha pouvait sentir son haleine putride tandis que ses yeux verts fixaient les prunelles marrons de la jeune fille. « Je vais te dire quelque chose, poupée. J'aime pas les mioches, c'est une évidence. Et je suis sûre que si ma tendre et chère t'avait recueillie quelques années plus tard, ça aurait marché entre nous. T'es douée à l'épée, t'es plutôt intelligente et t'as sorti Harley de plusieurs situations compliquées, mais t'es trop près de ma Harley. » Il marqua une hésitation. Il prit soin de fixer avec insistance ses prunelles marrons avant d'éclater de rire. « Mais avant de t'éliminer, brûler ton corps et trouver une excuse pour justifier ton absence, autant s'amuser un petit peu, tu ne trouves pas ? » Il la contourna et défit les liens qui retenaient ses poignets. Il fit de même avec ses chevilles et la laissa s'écrouler sur le sol après l'avoir poussée. Elle ne put s'empêcher de hurler, un cri de douleur qui déclencha le rire macabre du Joker. Son pied heurta violemment le ventre de la jeune fille. De nouveau, une gerbe de sang s'échappa de sa bouche. Elle eut un sanglot de douleur qui s'étrangla dans sa gorge. Il s'accroupit près d'elle en riant. La tirant par les cheveux, il la força à se tourner sur le dos. Elle voyait son sourire satisfait tandis que son rire se fracassait contre les murs de la pièce. Elle sentit une larme rouler sur sa joue. Le pouce du clown l'essuya, peignant sur son visage une moue désolée.
Un claquement de porte derrière eux, le rire du Joker se stoppa net, des bruits de bas sur le carrelage, une toux incontrôlable puis une timide voix s'élever dans l'ombre. « Patron, euhm désolé de vous déranger, mais il y a un problème. » Le clown se racla la gorge d'un air menaçant et se pencha de nouveau vers Sacha. Il passa ses doigts crasseux sur son visage et glissa à son oreille : « Je reviens poupée, ne bouge surtout pas d'ici. ».
Le personnage se releva avec précipitation et saisissant le malheureux qui avait osé l'interrompre, il se dirigea vers la porte. De nouveau, elle claqua et Sacha crut entendre une clef tourner.

~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door

Revenir en haut Aller en bas

BABYDOLL ✬ tonight eternity's an open door

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGENDS OF DARK KNIGHT :: que l'aventure commence... :: Return to nature-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | BD